Le traitement de la déloyauté - L'action en cessation - Les clauses abusives en pratique

Recyclage en droit



Eric Balate, Alexandre Cruquenaire, Dominique Mougenot

 

Les pratiques commerciales traditionnellement réglementées,
afin de rencontrer tantôt les intérêts
des vendeurs, tantôt les intérêts des consommateurs, sont depuis plusieurs années remises en question. Elles deviennent rebelles à toute forme de réglementation. Le droit européen, évidemment, n’est pas étranger à ce mécanisme. Dans sa contribution, Éric Balate cherche à savoir, précisément,
quelle place le droit peut encore avoir
face à un développement croissant
tantôt de nouvelles pratiques, tantôt
d’anciennes pratiques qui veulent
s’affranchir de toute norme.

 

 

La loi sur les pratiques du commerce renferme désormais deux actions en cessation : l’action de droit commun (art. 95) et l’action propre aux droits intellectuels (art. 96). Même s’il s’agit de l’exemple historiquement le plus ancien de procédure « comme en référé », l’action en cessation continue d’intriguer par ses particularités procédurales. Se pliant ou dérogeant tour à tour aux règles ordinaires de la compétence et de la procédure, l’action en cessation rentre difficilement dans les schémas classiques. Dominique MOUGENOT développe ces spécificités, mettant plus particulièrement en lumière les points restant controversés ou ceux susceptibles d’une évolution à bref délai.

 

 

Dans la troisième contribution, Alexandre CRUQUENAIRE analyse les principales questions liées à la mise en oeuvre de la réglementation sur
les clauses abusives. À partir d’exemples, il vise également à susciter la réflexion et la discussion autour de quelques difficultés pratiques propres
à la matière.

 

Les auteurs font référence à la nouvelle loi du 6 avril 2010 sur les pratiques du marché et la protection du consommateur.

 

Site de l'éditeur : informations et achat de l'ouvrage